L’Alhambra

Décembre 2017, Grenade

Pour l’Alhambra, il fallait au moins un article à part. On y a passé trois heures, jardins, palais, on n’en a pas perdu une miette. Flânerie entouré de touristes du monde entier. Souvenirs d’une époque d’opulence et d’une région où le le mot islam n’effrayait pas le quidam par sa simple prononciation.

Harmonie entre le végétal, l’aquatique et le bâti. On reste longtemps devant une porte ou un mur. On admire le travail superbe des artisans appliqués.

Et comme c’est beau – oui, c’est beau. On vous laisse avec les images. Sans commentaires.

 

 

 

 

 

Tout ça donne envie de voyager dans le temps pour discuter avec les émissaires de l’émir d’un parchemin à transmettre de toute urgence.