La ferme de la Salamandre

Pour nous aussi, c’est la rentrée! On se lève tôt pour aller rencontrer les paysans boulangers gardiens de moutons! Cette fois nous sommes dans le Trièves, région coincée entre le Vercors et le Devoluy, à peine à 40 minutes de Grenoble.

On se fait accueillir par un chien immense, avec des pattes de derriere à 7 orteils. Un bosseron. Nos hôtes sont en pleine fournaise, en train de cuire le pain. Ils ne semblent pas satisfaits de leur fournée. On la goûte le soir même. C’est le meilleur pain qu’on ait mangé depuis quelques jours!

Pour le premier jour, nos tâches ne sont pas trop fatigantes : cueillette de mûres et de prunes, puis tri de grain : il faut séparer la cameline d’un mélange de graines diverses.

 

On aussi participé à la fabrication du pain. Pierre a pu défourner, c’est technique ! A la Salamandre, ils font pousser leurs céréales (en grande partie). Ils meulent leur farine, font des mélanges et font 2 fournées par semaine.

 

Pour trier le bon grain de l’ivraie, ils ont une machine qui vient d’Allemagne de l’est. Ca souffle, ca tourne, ca vrille. Ca fait penser à Jules Vernes. Il y a aussi un moulin qui fonctionne toutes les veilles de fournées

 

En plus de tout ça, il y a un beau cheptel de brebis. On tond regulierement leur toison et elles ne sont pas là pour leur lait ou leur viande. Yannick était berger pendant quelques années et maîtrise la tondeuse comme personne. Il est passionné par la laine et tout ce qui va autour. Il a pu nous montrer ses talents lors d’une démo. Quand on le lance sur le sujet des concours de tondeurs de mouton il est intarrisable. Il est train de récuperer du matériel professionnel pour carder la laine et remonter un réseau de travailleurs de la laine dans le Trièves. Combat noble et plus qu’ambitieux. On a hâte de vous en parler davantage !

En plus de ça, il y a plein de chats qui traînent dans cette belle ferme:

 

Pendant notre séjour, les tâches seront variées : cuisine, cueillette, assistance boulanger, tri d’oignon, garde de moutons, clôture des parcs, livraison de pains dans tous les magasins bio du Trièves…

Au final, on a appris beaucoup de choses et on a pu constater que le réseau agricole, associatif et artisanal était hyper dense en Trièves! De quoi nous donner envie de vous pondre un article spécialement dédié à cette superbe région.

4 réflexions sur “La ferme de la Salamandre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s