La Vésubie

Chamboulement dans nos plans, parce qu’il y a un imprévu. Un peu comme le maraîchage en fait. On fait des plans, on prévoit des cultures et des récoltes. Et puis c’est le soleil qui manque ou bien le tracteur qui est en panne. Alors on change d’histoire. Pareil, pour notre voyage. Avant de dévier un peu du cours de l’aventure, on profite de la vallée de la Vésubie.

C’est beau la Vésubie. On apprend le nissart. On goûte la torta di blea et la pluie méditerranéenne. On observe les chamois qui prennent la pause – familiers. On mange de la socca et on boit de la bière à la socca. On se gave d’escalade, de vtt et de randonnées. On n’oublie surtout pas d’évoquer la grandeur d’âme d’Eric Ciotti. Natif de la vallée. 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s